mai 30, 2016

Webdesigners, agences web, et si vous passiez à Sketch ?

Webdesigners, agences web, et si vous passiez à Sketch ?

Webdesigners, agences web, et si vous passiez à Sketch ?

Je ne suis pas encore un expert de ce logiciel, mais mon dieu que Sketch est puissant, rapide et fluide !

Sketch est un logiciel d’UI/UX qui permet la construction de site web/application etc. très facilement. Jusqu’à présent je travaillais avec Photoshop :il est puissant mais il a ses limites en terme de rapidité et de simplicité, puis j’ai voulu essayer Sketch, et j’ai adoré. Voici les nombreux avantages que propose ce logiciel, histoire que vous l’adoptiez, comme moi.

 

Les avantages :

• Une seule licence (99$) à acheter et vous êtes tranquilles ! Mieux même : une licence vous permet de mettre Sketch sur deux ordinateurs. Pratique et peu cher par rapport aux abonnements que proposent Adobe. Après ce ne sont évidemment pas les mêmes services.

• Ultra rapide et fluide, il est également très simple d’utilisation ! Il n’est pas du tout lent par rapport à Photoshop. Les fonctionnalités sont toutes rassemblées en un seul endroit (typo/couleurs/flous/bordures/ombrages etc.).

• Des plugins extraordinaires qui permettent de faire gagner énormément de temps.
Je pense à Zeplin, qui permet de mieux collaborer entre Designer et Développeurs. C’est une plateforme qui permet d’exporter ses écrans sur une plateforme en ligne et qui donne accès au designer/dev un espace commun qui reprend le design comme un fichier source. C’est comme si j’avais livré mon .psd à mon client, sauf qu’il a toutes les informations nécessaires à la bonne construction du design (grille/couleurs/typos utilisées/margins/les tailles des blocs….) et il y a même des bouts de codes avec un système de classe.
Zeplin permet aussi un système de “commentaires” sur des zones du document. Ce qui permet d’expliquer facilement à quelqu’un qui n’a pas travaillé sur le projet.
Au moins comme ça, plus besoin de donner un simple .jpg, et si votre développeur ne travail pas avec Sketch, il peut quand même avoir accès à toutes les données.

Image article blog Quentin Degrange webdesigner cannes - Zeplin
Zeplin app - système de commentaires

Il y a aussi Craft qui permet de générer du contenu (photos/dates/noms d’utilisateurs/articles), mais également de dupliquer intelligemment du contenu d’un seul geste : un gain de temps énorme et au moins, on ne s’embête plus à mettre du “Lorem ipsum” ou des faux noms d’utilisateurs.

Image article blog Quentin Degrange webdesigner cannes - Craft

• La possibilité d’exporter des .jpg/.png/.svg en taille x1 ou x2. Pratique pour tout ce qui est icones et même pour les écrans Retina.

• La gestion de la typographie bien plus pratique que Photoshop. On voit réellement le rendu réel que la typographie choisie aura sur le site en ligne.

• À la manière d’Illustator, Sketch propose plusieurs plans de travail sur un même document, ce qui permet, sur un projet web par exemple, de pouvoir travailler également sur le responsive !

• Pour les pixels perfects (que je suis) : le simple appui sur la touche “alt” vous permet de voir au survol la distance en pixel, entre chaque éléments. C’est juste génial pour savoir si vous êtes parfaitement bien calé entre deux éléments !

Image article blog Quentin Degrange webdesigner cannes via Kevin Fremon

• Un pathfinder non définitif : une fois la fusion créer entre deux éléments, vous pouvez toujours l’annuler en appuyant sur “None”.

• Des “templates” intégrés directement dans Sketch : vous travaillez sur une application iOS ? Sketch a l’UI d’Apple directement intégré, parfait pour gagner du temps ! Il existe la même chose pour le Material Design, les icônes Android ou iOS.

Image article blog Quentin Degrange webdesigner cannes - Sketch
Capture d’écran issue de Sketch – template iOS intégré.

Évidemment, comme tout logiciel, il y a tout de mêmes quelques inconvénients à soulever.

 

Les inconvénients :

• Disponible uniquement sur mac.

• Le logiciel n’est pas encore aussi populaire que Photohop et est peu utilisé. Souvent on me contraint de travailler sur Photoshop “par habitude”, mais c’est une perte de temps énorme ! Rien que pour enregistrer son projet .psd, ça peut prendre quelques minutes en fonction de la taille du fichier. Pourtant, utiliser Sketch associé à Zeplin permet un réel gain de temps autant pour le designer que le développeur ! Et c’est au final moins cher que la Suite Adobe.

• Compliqué pour gérer/créer des icônes. Pour ma part, j’utilise toujours en complément Illustrator pour un travail d’icônes etc. puis j’importe mes assets dans Sketch.

• Nécessite un petit temps de prise en main : les raccourcis entre Adobe et Sketch ne sont pas forcément les mêmes et c’est un peu compliqué au début. Mais une fois qu’on comprend le logiciel, on voit vite que c’est une bête de guerre pour l’UI.

• C’est en anglais. Ce n’est pas très dérangeant en soit, peut-être à part pour les non billingues ! :)

 

Vous connaissez désormais les principales raisons pour lesquelles j’ai craqué pour Sketch et pour lesquelles vous devriez également craquer pour ce logiciel ! N’oubliez pas : rapide, simple et efficace sont les mots clés de ce logiciel.

Quentin Degrange Webdesigner Graphiste Cannes

Écrit par Quentin Degrange

Graphiste Webdesigner UI/UX pour les agences graphiques, webs, j’écris des articles pour aider les freelances dans leur quotidien. Aussi, j’ai co-fondé l’agence Neon à Cannes.
Conseils & Astuces , Logiciel # , , , , , ,
Share: / / /

Webdesigners, agences web, et si vous passiez à Sketch ?

par Quentin Degrange Temps de lecture estimé 5 min